Avec une Ethique...


 

SECURITE  /  TRANQUILLITE

 

Ces deux mots  vont de paire ! Comment une commune telle que la nôtre peut-elle participer à la tranquillité de ses habitants en assurant leur sécurité ?

 

La sécurité en général est du ressort de la Police nationale et en ce qui nous concerne de la Gendarmerie Nationale.

 

Pour autant, la plupart des communes est maintenant dotée d’une Police municipale qui vient en appui des missions de la Police nationale ou de la Gendarmerie dont il est clair que les effectifs ne permettent pas de répondre au haut niveau de sécurité que réclament nos concitoyens.

C’est donc en coordination avec la Gendarmerie nationale que le Maire doit définir les missions de notre Police municipale. Dissuader, prévenir, protéger et sanctionner lorsque cela est absolument nécessaire doivent être des objectifs clairement définis et surtout mis en œuvre dans le cadre d’une organisation rigoureuse.

Les Meyreuillais sont rassurés par la présence de leur Police municipale. Nous devrons faire en sorte qu’elle soit mieux reconnue pour son efficacité fondée sur la mobilisation de tous ses membres au service de l’action de terrain en ayant recours aux technologies les plus avancées.


 

ENVIRONNEMENT

 

 

Meyreuil est « un village à la ville ».

Encore riche d’espaces naturels exceptionnels, notre commune est également privilégiée par sa proximité immédiate d’Aix-en-Provence. Ces deux atouts expliquent en grande partie l’accroissement de la population de Meyreuil et l’attrait de notre territoire pour un nombre sans cesse plus important de ménages d’actifs.

 

Notre environnement est une richesse à préserver ! Tout d’abord la qualité de nos paysages. Nos grands espaces naturels, qui ont le plus souvent la Sainte-Victoire en toile de fond, sont exceptionnels et nous devrons dans les années à venir être de plus en plus attentifs à les protéger. Valbrillant, les Bastidons, le Montaiguet  sont nos poumons verts. Nous devrions les protéger d’un urbanisme de plus en plus invasif.


      DEVELOPPEMENT ASSOCIATIF

 

La vie associative est avant tout synonyme de richesse, engagement, passion, autonomie, initiative et rencontre…Ce sont les mots les plus fréquemment utilisés par les responsables des associations pour décrire leur expérience de la vie associative. Celle-ci est avant tout une aventure humaine suscitant un fort engagement et de nombreuses satisfactions :

  • satisfaction d’obtenir les résultats que l’on souhaitait atteindre dans le cadre de l’objet social de son association.
  • satisfaction aussi d’avoir réussi, souvent avec de petits moyens, à faire avancer une cause, une action ou tout simplement animer un quartier.
Les acteurs associatifs au-delà des différences liées à leur objet social, se reconnaissent dans une communauté de valeurs, de principes d'actions et de "modalités de fonctionnement". Emerge ainsi ce que certains nomment "l'esprit associatif". Ses valeurs reposent sur la générosité, le militantisme et des convictions. Les principes d'actions reposent sur "l'autonomie", la "débrouillardise" et le "dynamisme".
Le tissu local doit rester avant tout fort de sa libre initiative et de sa créativité. Parce que le contexte socio-économique est difficile et qu'il est compliqué de gérer une association, il faut bien faciliter le développement associatif. Et les pouvoirs locaux disposent de moyens simples, efficaces et peu couteux...

DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE

 

 

Seules les entreprises créent de l’activité économique!

 

 

Si les élus de tous bords, de toutes les collectivités, se vantent de créer de l’activité économique ils démontrent alors leur méconnaissance de la réalité de ce domaine d’activité.

Seuls les entrepreneurs et leurs entreprises créent la richesse dans nos territoires. Par contre, Entrepreneurs et élus doivent jouer de leur complémentarité pour mener leurs actions de développement. La responsabilité des élus locaux réside dans celle de fixer le cap, de proposer les enjeux et de créer les infrastructures dans lesquelles les entreprises auront la possibilité de se développer et de favoriser le dynamisme économique local. Les entrepreneurs, quant à eux, ont la lourde tâche de relever les défis qui leur sont proposés et de mettre toute l’énergie dont ils savent faire preuve dans le développement de leurs entreprises pour le bien de tous.

La décentralisation a confié la compétence économique aux Conseils régionaux. Pour autant, il est clair que tous les pouvoirs politiques locaux se préoccupent des activités économiques qui se situent sur leur territoire. Demain, la Métropole concevra son propre schéma de développement économique et dans cette perspective il est évident que nous devrons, plus qu’auparavant, savoir de façon très argumentée ce que nous voulons faire de notre territoire communal pour pouvoir le défendre et le préserver. Dans le cas contraire, des décisions prises à l’échelle métropolitaine risqueront de s’appliquer sur le territoire communal et d’échapper aux décideurs locaux en place.

Par conséquent, il convient d’instaurer un dialogue permanent et une confiance entre ceux à qui le peuple a confié la gestion de l’intérêt général et les entrepreneurs qui créent les emplois. Avoir dans les équipes municipales des chefs d’entreprise pleinement conscients de l’ensemble de ces enjeux est la meilleure façon d’assurer à notre commune l’avenir économique que nous voulons pour elle.


 

                                         PATRIMOINE

 

Connaître notre Patrimoine pour mieux appréhender notre société.

 

Située au pied de  Sainte-Victoire, la commune de Meyreuil jouit d’un riche Patrimoine bâti et naturel, héritage d’un passé marqué par son histoire.

 

 

 Classé monument historique et datant de 1655, le Pont des Trois Sautets a inspiré Cézanne pour le cadre naturel de ses Baigneurs et Baigneuses. La commune compte également un réservoir romain à contreforts, une chapelle dite La Morée de 1471, un château La Saurine remontant à 1471 sans oublier le château Simone et ses jardins dessinés par Le Nôtre.

 

 Jouissant d’une vue à couper le souffle sur  Sainte-Victoire, le parc de la Bastide de Valbrillant offre un cadre propice aux événements en tous genres. Sa conservation et sa restauration sont cependant nécessaires pour qu’il soit à nouveau possible de contempler cet édifice hors du temps.

 

 La commune de Meyreuil s’est par ailleurs construite sur un bassin minier et garde le souvenir d’un passé profondément marqué par l’exploitation de mines de charbon.

 

 Il est nécessaire de rappeler les fondements historiques de notre commune, de sa culture ainsi que de sa richesse grâce à l’organisation de sorties rassemblant les citoyens, en réalisant des manifestations auprès des écoles et des rencontres sur le thème du Patrimoine. Les journées du Patrimoine sont un événement unique qui permet de sensibiliser le jeune public et les habitants de Meyreuil à l’histoire de la commune, de comprendre et connaître le Patrimoine dans son contexte historique et social.

 

 Faire découvrir ou redécouvrir aux habitants de Meyreuil leur Patrimoine leur permettra ainsi de mieux appréhender la société dans laquelle nous vivons…


                              MEMOIRE 

 

 

 L’histoire en marche :

 

 Le devoir de Mémoire est une démarche citoyenne. Ce travail permet d’établir un lien et de constituer les racines de notre identité. Plusieurs commémorations ont lieu tout au long de l’année sur notre commune.

 

 Cependant, d’autres actions doivent être menées dans le cadre de ce travail de Mémoire en consacrant des journées à la culture de pays meurtris, en organisant des manifestations porteuses d’un message positif et humaniste.

  

Il est cependant important que ces démarches ne restent pas l’apanage d’une minorité mais soient partagées par tous en impliquant toutes les générations. Car le devoir de Mémoire, c’est aussi le rappel que l’histoire est en marche, que rien n’est jamais acquis…


  CULTURE            

 

 

 La Culture comme étendard :

 

 Avec sa médiathèque, son école de musique d’arts et ses nombreuses associations culturelles (théâtre, chant, danse etc.), Meyreuil est une commune où la Culture sonne comme une évidence et comme le plus beau des atouts que nous devons valoriser.

 

La Culture questionne et rassemble. Il faut la promouvoir à destination des habitants en leur donnant accès à des offres adaptées. Il convient de créer un pôle culturel ouvert aux habitants, leur permettant d’exprimer leur particularité culturelle.

 

 L’enrichissement de l’offre culturelle, l’augmentation de la qualité des manifestations festives ainsi que la valorisation des artistes de notre commune, sont autant de pistes de réflexion à explorer. Il faut enrichir pour cela la ligne artistique.

 

 Faisons de Meyreuil, un lieu d’émotions, de liberté et de Culture qui rayonne pour ses habitants et au-delà de notre commune. Ne laissons pas Meyreuil devenir une ville « dortoir » mais faisons plutôt d’elle un lieu de sorties et de rencontres attractif.

 

 Donnons à Meyreuil une attraction culturelle en Provence et portons la Culture comme étendard…

 


                                                         SENIORS

Nous leur devons tant !

Ils nous ont tout donné. La vie tout d’abord, mais aussi notre éducation, toutes ces années de notre jeunesse au cours desquelles ils ont veillé sur nous, nous ont protégés, ont travaillé pour nous. Ils furent des parents souvent admirables, ils sont aujourd’hui des grands-parents serviables.

 

 Nos anciens sont la mémoire de notre société. Nous leur devons respect et assistance. Dans un monde que, bien souvent, ils ne comprennent plus c’est maintenant à nous de les guider, les aider, comme ils le firent pour nous dans notre jeunesse. A chaque étape de la vie, il faut s’adapter aux évolutions du temps tout en continuant à nourrir de nouveaux projets. Pour permettre aux seniors d’envisager plus sereinement leur quotidien, il est essentiel de valoriser leur engagement. La création de lien social favorise la solidarité intergénérationnelle tout en contribuant à lutter contre l’isolement des séniors. Faisons de Meyreuil une commune à l’écoute de ses aînés en luttant contre la dilution des liens sociaux et contre l’isolement.

 

Ils sauront alors continuer à communiquer leur sagesse et nous les assisterons pour que les outils de notre monde moderne soient pour eux une aide quotidienne plutôt qu’une crainte permanente.


                                                                                                  SPORT

 

Le modèle français d’organisation sportive repose sur le principe selon lequel le développement des activités physiques et sportives est un objectif d’intérêt général. L’État, les collectivités territoriales et l’ensemble des acteurs de la société civile contribuent à cet objectif d’intérêt général.

 

La coopération entre ces acteurs vise la promotion et le développement des activités physiques et sportives. En matière de sport, la loi de réforme des collectivités territoriales (décembre 2010) a confirmé le maintien d’une clause de compétence partagée entre communes, départements et régions. Des instances partenariales entre l’Etat et les collectivités territoriales vont être mises en place prochainement par le législateur afin d’élargir la concertation pour articuler au mieux les interventions de chacun en matière de lutte contre les inégalités d’accès aux activités physiques et pour renforcer la formation et la professionnalisation de l’encadrement sportif. Le sport de haut niveau est également visé par ce projet de loi relatif à la modernisation du sport. En effet, les collectivités territoriales (et le secteur privé) apportent également leurs concours au développement du sport de haut niveau.

 

C’est par le biais de l’outil associatif et l’organisation de grands évènements sportifs que se fait la découverte de nouvelles disciplines. Pour toutes ces raisons, l’accès au sport doit être favorisé et facilité.

 

Le sport est dans nos communes un des moyens d’acquérir des valeurs (esprit d’équipe, respect, confiance en soi…et bien d’autres), et cela, entre autres, grâce à l’engagement des bénévoles qui portent ces valeurs. Il n’y a pas de limite d’âge pour pratiquer une activité sportive. Tous les administrés doivent pouvoir y avoir accès, bien sûr dans la limite des possibilités de chacun, de manière à entretenir leur forme et leur santé. C’est également un vecteur de lien social important.


 

ENFANCE/JEUNESSE

 

Les enfants sont le devenir de notre société

Combien de villages se voient dépérir en raison de l’absence de famille ayant de jeunes enfants. Avec plus de 50 naissances par an, Meyreuil a la chance de voir sa jeunesse s'accroître au fil des ans, la part des [0-14 ans] représente, en 2016, 18% de la population meyreuillaise. La commune doit accompagner les jeunes Meyreuillais à devenir des citoyens responsables en participant à la vie de la commune. Le lien entre les familles, les structures d'accueil, les institutions, les associations doit être resserré pour favoriser le développement d’une jeunesse dynamique. Notre commune doit être tournée vers le devenir de sa jeunesse, en la soutenant dans l'épanouissement de ses projets, ses activités et de son autonomie.

 

L’arrivée d’un nouvel enfant au sein d’une famille n’est pas toujours simple. Il est un enjeu important pour une municipalité de soutenir et de développer toutes les solutions relatives à la petite enfance et d’aider les parents à trouver le mode de garde qui s’adapte le mieux à leur rythme de vie : crèche, halte-garderie, assistant(e) maternel(le), auxiliaire parental(e), garde partagée… Il faut encourager davantage les lieux de rencontre entre les enfants gardés à domicile en favorisant les rencontres entre assistantes maternelles et auxiliaires parentales.

 

La scolarité est également un enjeu crucial pour une municipalité. Il est de son devoir de rencontrer les Directeurs, enseignants et parents d’élèves, afin d’ouvrir une large concertation avec eux et permettre aux conseils de chaque école de s’exprimer sur les questions de la restauration, du soutien scolaire et du périscolaire.

 

Et pour les jeunes qui doivent quitter la commune afin de poursuivre leur scolarité et leurs études, il faut leur ouvrir un lieu de rencontre afin qu’ils ne perdent pas le lien social avec les autres jeunes adolescents de leur génération. A chaque étape, donnons-leur l’envie et les moyens de construire leur avenir.